introduction

Bienvenue sur le site de Gesina Liedmeier.
Gesina Liedmeier est une artiste et un artisan aux talents variés. Elle fabrique des instruments historiques à cordes frottées, elle joue de la viole de gambe et de la scie musicale, elle sculpte le bois ainsi que d’autres médiums, elle restaure et entretient des instruments et des sculptures historiques, elle pratique la peinture selon des techniques anciennes, fait des illustrations et enseigne dans divers milieux. Le fil rouge dans son travail, c’est son intérêt pour l’histoire, sa pratique fine de l’artisanat et la puissance de son imaginaire. Elle préfère avoir recours à des techniques anciennes, non qu’elle s’y sente contrainte, mais parce que les résultats obtenus sont bien meilleurs.
Gesine est née à Horssen, aux Pays Bas en 1966. Plus »
Elle est la troisième fille d’un père professeur d’histoire et d’une mère professeur de langues anciennes. Enfant, elle apprend seule à jouer de la flûte et prend des leçons de guitare. Elle découvre les plaisirs du dessin et du bricolage, s’intéresse aux découpages fins en papier et écrit des histoires.
Après le lycée, elle étudie la viole au CNSM de Lyon, et à La Haye aux Pays Bas, auprès de F.Borstlap, M. Mueller et W. Kuyken.
Elle a joué dans de nombreuses productions et dans des formations diverses, et est l’un des membres fondateurs du consort Spirit of Gambo.
Après son passage au Conservatoire, elle a étudié la fabrication d’instruments de musique historiques à West Dean College, en Angleterre, puis à Cucuron, en compagnie de P. Jacquier. Grâce à des financements privés, elle a pu effectuer des recherches sur les violes anciennes conservées dans les collections muséales de Nuremberg, Lisbonne et La Haye. Sa précision et l’intégrité dont elle témoigne sont si appréciées du Gemeentemuseum de La Haye, qu’elle entretient régulièrement la collection d’instruments du musée depuis 1989.
Sa participation à des salons d’exposition à Berlin, Paris et Londres ont généré immédiatement un grand nombre de commandes de violes, et la liste de commandes n’a dès lors pas cessé de s’allonger. Globalement, ses violes ont un son doux et chaud. Elle recherche la profondeur, un son qui soit plein et large, plutôt que perçant et sonore. Jouant elle-même de la viole, il est évident que l’aisance de jeu est une qualité cruciale pour Gesina. Elle a développé ses techniques de sculpture en sculptant des têtes pour ses instruments. La force de son imagination étant plus importante que ce que permet le format des têtes d’instrument, elle sculpte également des pièces en bois diverses, qui sont des gravures de lettres aux marionnettes, en passant par les chevaux à bascule.
En 2010, Gesina a fini un cycle d’études à l’école muséale du Catharijneconvent Museum à Utrecht. Ses professeurs, Lukas Stofferis et Mischa Leeflang, lui ont enseigné les principes de la peinture à la tempera, mais aussi de la polychromie et de la peinture à l’huile ancienne. Ce sont des techniques avec lesquelles elle se sent parfaitement à l’aise. L’utilisation de panneaux de bois, de colles chaudes, de rabots et de ratissoirs, de pigments, de résines et d’huiles vont de soi dans un atelier où l’on fabrique des violes de gambe!
L’illustration est une découverte plus récente. Pour illustrer un cours de musique éducatif dans une école primaire (Muziek=Klasse, De Nieuwe Muziekschool, à Druten), Gesina a réalisé des dessins.« Moins



Back to top ^